Follow

Si vous deviez créer une communauté de personnes en ligne par forcément à l'aise avec le numérique, vous feriez comment ?

Je précise que même si j'ai un cas en tête, ma question se veut générique. Je suis intéressé par des approches différentes variées. Idéalement si ça se base sur une expérience existante, c'est mieux :)

@marien Je dessinerais une ligne par terre en inscrivant bien les numéros pour faciliter la mise en ligne numérique. Peut-être une ligne en cercle pour que ça fasse communauté.

Et puis je sortirais.

@marien peut-être en allant les chercher dans les bibliothèques ? (sur les postes partagés)

@dav Marrant, j'avais pas pensé à cette interprétation de ma question : je partais du principe que j'avais déjà les gens. Mais intéressant, ça me permet de réfléchir en dehors du cadre de ma pensée :)

@marien haha, oui maintenant je comprends mon incompréhension 🙃

@dav En fait il n'y avait pas tant d'incompréhension de ta part : ma formulation se voulait vague exprès pour avoir des réponses variées, donc ta réponse est très bien ! :)

@marien Et je suis désolé de ma mauvaise blague, surtout que je n'ai pas de réponse sérieuse pour t'aider

@marien j'inviterais les personnes une par une, en ouvrant bien grand les oreilles sur leurs difficultés avec les outils numériques que je propose
les premières sessions auraient lieu idéalement en face-à-face pour faire pratiquer les outils les personnes et être là pour aider quand elles rencontrent des difficultés
j'aurais systématiquement des outils alternatifs à proposer au cas où les premiers que je propose ne conviennent pas

@davidbruant Merci, j'aime bien ce début d'approche :)
Elle dessine en creux qu'une telle communauté se doit d’être locale, ou au moins d'avoir des maillons locaux.

@marien oui, au moins le démarrage est local ou a besoin de relais locaux

et une fois que la personne est à l'aise avec les outils de la communauté, c'est moins/pas nécessaire

@marien #XMPP sans hésiter, avec blabber.im sur mobile ou #conversations qui a un nom plus accrocheur et sur PC #gajim (moins pratique mais ...)
J'éviterais des usines à Gaz comme matrix. Xmpp est vraiment décenrtalisé. En ouvrant conversation par exemple, ils créent leur compte directement avec un pseudo@serveur au choix (liste serveurs ici par exemple xmpp.net/directory.php) j'ai un faible sur chapril.org (assoc april.orl
@blabber @xmpp @aprilorg

@marien si on met de côté l'actualité covid, je m'interrogeais à nouveau sur la nécessité de faire ça « en ligne ». Si les personnes ne sont pas à l'aise avec le numérique, je pense que le présentiel aidera beaucoup à dédramatiser les choses.

Mais tout dépend en fait des besoins / raisons de cette mise en communauté ?

@milouse De manière générale je suis d'accord avec toi, je reformule : si le but est justement de créer une communauté en ligne pour personnes pas à l'aise avec le numérique, vous feriez comment ?

@marien Mais pourquoi du coup ?

À cause de la distance, d’un besoin particulier (accès à service public sans guichet…) ?

S’il n’y a pas de but et donc d’attrait, la difficulté d’accès sera un frein à la création de cette communauté. Si par contre il y a un but, ça aidera à motiver les gens, quel que soit l’outil.

Il faut que les raisons de cette communauté soient clair pour que les gens y adhèrent.

@marien Idem, pas à l’aise ça veut dire quoi ? Déficience quelconque (malentendant/voyant…), manque de pratique ? Dans le premier cas ça veut dire mettre en œuvre des outils à l’accessibilité hyper léché, alors que dans l’autre cas, quelque soit l’outil, ça demande plutôt un accompagnement humain, des tutos, des vidéos…

Il n’y a pas une solution magique mais plein de manières différentes de procéder selon le public / les besoins.

@Siltaer
Oui moi aussi j'ai pensé au mail direct ... en général meme si on est pas a l'aise le mail ca passe , xmpp deja ca fait plus peur je trouve meme si ya pas de raisons . Apres en discuter tous ensemble en presentiel ou en visioconference jitsi vu la situation sanitaire c'est le mieux 😃
@marien

@marien Je sais c'est une solution technique à un problème humain, mais n'était-ce pas le sens de la question ici ?

@Siltaer J'ai formulé ma question de manière vague parce que je suis intéressé par des réponses variées. Il n'y a pas de mauvaise réponse :)

@marien
S'ils ne sont pas à l'aise pour prendre l'outil en main, savoir comment chacun apprend est important. Une compilation d'aide sur différents supports me semble pertinente : ceux qui se sentent à l'aise avec les vidéos iraient sur une playlist vidéo adaptée, ceux qui veulent du papier pourraient imprimer un document, ceux qui veulent des gens qui leur expliquent sont à mettre en relation en vidéoconférence, ceux qui ont des trajets auraient accès à des podcasts sur le sujet etc.
@Siltaer

@marien @Siltaer
Ensuite, pour l'aspect purement communautaire, il faut inciter à l'interaction entre personnes au maximum et bien mettre en valeur ceux qui contribuent.
Gérer les attentes permet aussi d'éviter les frustrations. Genre "je suis sur IRC pour répondre aux questions tous les mardis à 17:00".

Plus les utilisateurs interagissent entre eux, plus la communauté sera soudée, donc il faut chercher les points de contact et les renforcer

Sign in to participate in the conversation
TUTUT DELIRE PARTY

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!